dimanche 15 novembre 2009

Quand je serai plus vieille - par Martine B.

Quand je serai plus vieille j’aurai une moto
Je roulerai sans casque et brûlerai les feux rouges
Toute habillée de cuir.
Je ne tiendrai plus ma langue, me ferai des ennemis,
Je ne m’excuserai pas, j’oublierai mes principes.
Quand je serai plus vieille je ne ferai plus la diète
Et me goinfrerai de chocolat tant que ça me plaira.
Je me moquerai de l’heure, bouquinerai toute la nuit,
Et puis je dormirai jusqu’à l’après-midi.
Quand je serai plus vieille j’aurai de jeunes amis
Qui m’apprendront l’insolence en toute insouciance.
Nous nous rencontrerons pendant les enterrements
Et cracherons sur les tombes des donneurs de leçons.

Mais en attendant
Il faut dire pardon et s’il vous plait et merci,
Il faut gagner sa vie sans crier son ennui,
Avancer chaque jour, sans douter ni lutter,
Les enfants nous observent, on doit montrer l’exemple.

Et si… ?

Et si je commençais aujourd’hui ?
Ainsi personne ne sera vraiment surpris
Le jour où je serai bien vieille.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire