samedi 27 janvier 2018

Mon projet P.O.L (Genèse et contraintes)



#AnnéePOL, #POLdeAàZ



Lundi dernier, après la cérémonie, Nathalie Azoulai et Nina Yargekov se confiaient, en ma présence, qu’elles avaient envie de lire tout le catalogue. Mille cinq cent livres, c’est beaucoup. A raison d’un par semaine (pour pouvoir lire et faire autre chose), ça prendrait presque trente ans.

Je ne suis pas sûr que Paul lui-même voudrait qu’on ne lise que les livres de la Maison. Même s’il passait son temps à lire des manuscrits, il lisait beaucoup les livres des autres. Mais je me rends compte que parmi les auteur•e•s P.O.L, j'ai des préférences et des lacunes (en médecine, on dirait "un scotome" pour désigner une partie du champ de vision qui ne voit pas). Ca m'a donné à réfléchir.  

Le lendemain, quand je suis passé à la Maison, j’ai demandé à Jean-Paul Hirsch si je pouvais prendre Les Spectateurs, le livre de Nathalie A. publié ce mois-ci, et reprendre Double Nationalité, de Nina Y., que j’ai égaré à mi-lecture, ce qui m’a empêché de le terminer.

Depuis deux jours, je lis Les Spectateurs. J'ai bientôt fini. 

Ce matin, en prenant mon café, je songeais : « Azoulai commence par un A. Avec l’alphabet je pourrais explorer beaucoup d’auteures de la Maison. En cinquante deux semaines, je peux faire le parcours deux fois. Vingt-six auteures, vingt-six auteurs. »
En parcourant le Catalogue, j’ai découvert qu’il n’y figure qu’une E (Judith Elbaz), une I (Agustina Izquierdo), deux Q (Quintane et Quignard) et deux Z (Zimmer et Ziadé).
En revanche, pas d’auteur dont le nom commence par U ou par X.

Ma blonde m’a suggéré, pour les lettres qui manquent, de compléter en choisissant des auteures par la première lettre de leur prénom, et c’est ce que je ferai probablement pour E  et I, mais je vais utiliser U et X comme « Jokers » : je tirerai quatre auteures au sort. 

En respectant les contraintes qui suivent :
1° Pendant 52 semaines je lirai chaque semaine un livre P.O.L en parcourant le catalogue dans l’ordre alphabétique des auteur.e.s. Je le ferai deux fois de suite, sans jamais lire deux fois une même auteure.

2° Je lirai de préférence (mais pas exclusivement, faut pas pousser, c'est un projet de découverte, pas une entreprise de frustration...) des auteures que je n’ai pas encore lues (ou, à défaut, un livre non lu d’une auteure que je connais déjà – c’est le cas pour le livre de Nathalie, qui n’en a pour le moment que deux au Catalogue, et j’ai déjà lu Titus...).

3° Chaque fois que c’est possible je choisirai un livre co-écrit par deux auteures de la Maison ; et si possible par un et une.

4° Je puiserai dans tous les genres – pas seulement les romans mais aussi les essais, la poésie, les livres illustrés, les traductions. 

5° Je les choisirai dans mes étagères car j’ai beaucoup de livres P.O.L que je n’ai pas encore lus. Les livres qui me manquent, j’irai les acheter dans une librairie indépendante de Montréal. (Ou les emprunter à la BanQ.) 

6° Chaque semaine,  j’écrirai à l’issue de ma lecture un court paragraphe. Ce ne seront pas des compte-rendus ou des critiques mais une tentative de description de mes impressions, mes sentiments. Je la publierai sur ce blog. Et j'enverrai un message personnel à l'auteur•e. (Certain•e•s auteur•e•s ont malheureusement disparu, mais je trouverai bien un•e proche à qui envoyer un message.) 

7° Il y a trois cents auteur•e•s P.O.L. En une année, je n’arriverai pas à tou•te•s les lire. Mais justement, on ne peut pas. Pas plus qu’on ne peut faire le tour de toute la vie d’un individu en une année. On ne peut qu’en saisir des fragments. Je veux seulement suggérer que ces fragments forment déjà tout un monde, en donner un aperçu, des instantanés, des éclats.

MWZ


La première série alphabétique (A à Z) est postée ici